Et si

Publié le 27 Janvier 2016

Et si au lieu de centrer le présent sur le temps où la civilisation antique a disparue, pourquoi ne pas centrer la chronologie au moment où la civilisation antique est à l'apogée de sa culture et où les autres civilisations sont primitives ? Ou alors au moment où la "civilisation antique" est en déclin en mettant au cœur de l'univers la chose qui a provoqué le déclin cette civilisation.

Cosmos

Et si une race avait la possibilité d’exister à plusieurs époques en même temps comme si elle échappait à la dimension temporelle de l’univers, ce qui lui permettrait d’agir librement dans le passé, le présent ou le futur.

Cosmos

Et si dans cet univers les grands concepts comme le temps, la vie, la mort, le bien, le mal, etc. étaient « rayonnés » par des entités cosmiques pareilles à des soleils, des trous noirs ou des trous de ver ? Si une planète se trouve à une distance « moyenne » de ces entités cosmologiques elle possède de données de développement identique à ce que l’on connaît sur Terre. Mais si une planète se trouve trop proche ou éloignée de ces entités cosmogoniques elle présente des caractères particuliers, le temps passe plus vite ou plus lentement ou de façon non linéaire si deux entités astrales de temps influent sur une planète, la vie foisonne, mute, évolue en permanence si une planète est proche d’une entité astrale de vie, etc. Évidemment si on voyage dans ces zones là les races, personnages et peuples, sont affectés.

Cosmos

Et si en réalité cette « civilisation antique » n’avait pas disparue, mais qu’elle avait évoluer vers un stade nanoscopique afin de pouvoir « infecter » ou parasiter les autres civilisations pour brider ou guider leurs développement et servir ainsi des plans dont seuls eux connaissent l’existence et le sens.

Cosmos

Rédigé par Ceci est un blog

Publié dans #ébauche

Repost 0
Commenter cet article