Des étoiles dans la porte

Publié le 14 Janvier 2016

Elle regarde le ciel, son regard se cherche la constellation de la grande ourse. Quand elle la trouve enfin elle se rappelle de lui et de l'unique nuit qu'elle a pu lui voler. Elle regarde ce ciel d'hiver et au travers de la grande ourse son regard se perd, il traverse le ciel, l'espace et les étoiles pour aller se perdre par delà la voûte céleste. C'est là où elle se perd, elle imagine un paysage grandiose et grotesque, ni enfer ni paradis le monde d'au delà des étoiles c'est pittoresque comme une cathédrale de cristal sur un ciel noir parce qu'elle se trouve après les étoiles. Cette architecture Néo galactique c'est son cahier intime, journal de bord qu'elle est allée cacher là où personne ne peut le lui emprunter, plus loin que les anges et que les extraterrestres, sa page blanche est infinie et elle se donne toute liberté d'être elle même, la muse de personnes si ce n'est de ses envies et pulsions qui dansent. Il n'est plus nécessaire de compter, elle marche sous les arches cristallines de la cathédrale et elle ne se soucis pas de jugement, de jauges, de devoirs et de résultats, c’est si facile d'oublier le monde. Si facile d'en rester là.

Rédigé par Ceci est un blog

Publié dans #Divagations diverses

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article