Minuscule poésie

Publié le 29 Novembre 2015

Elle a une petite culotte.

Elles ont des petites culottes.

Et certaines n’en portent pas j’imagine.

Elle a les clefs de ma vie.

D’autres possèdent les chaînes.

Et ma vie, déchaînée, elle s’enterre. Seule.

Sous le tissu il y a dieu et derrière dieu ?

Il y a moi. Je me cache derrière dieu parce que je suis sûr que jamais personne ne viendra me chercher là-bas. Et même si quelqu’un vient personne ne pensera à me voir. Derrière dieu quand même …

Dieu lui-même et ses pulsions scopiques. Il pue, il pète, il tempête et lâche des éclaires. Et moi ? Un peu moins. Un peu comme lui aussi.

Rédigé par Ceci est un blog

Publié dans #poésie

Repost 0
Commenter cet article