Le corbeau et moi

Publié le 24 Novembre 2015

Corbeau : La Vie n'est que la prostituée du Diable.

Ray : Et le diable paie combien la passe ?

Corbeau : Deux diablotins.

Ray : Le diable offre ses enfants à la prostituée qu'il paie ? Mais alors qui est la mère de ses diablotins ?

Corbeau : Les diablotins n'ont jamais étaient les enfants du diable, mais ses assistants, La mère ? Telle est la question.

Ray : Merci de ces éclaircissements.

Corbeau : D'ailleurs il est dit que les diablotins ne sont pas forcément mauvais, qu'ils sont prêts à tout pour se faire des amis, alors le diable n'aurait que faire de petites créatures "faibles" comme cela.

Ray : Les diablotins sont donc comme des lutins, rien de plus ? Des elfes offerts au diable comme ils auraient pu l'être au père noël ?

Corbeau : Certains diablotins peuvent se tourner vers de bonnes actions, car ils sont si seuls qu'ils feraient à peu près n'importe quoi, même les bonnes actions, pour avoir des amis, c'est possible mais qui lui aurai offert ? Je pense qu'ils émanent du feu.

Ray : Pourquoi à moi on ne m'offre jamais de diablotins ? Pourtant j’ai une cheminée. Finalement je me demande si tes diablotins ne sont pas un peu comme des Gremlins du genre à bouffer tout le chocolat et se glisser sous les jupes des femmes pour regarder dessous ...

Corbeau : Très joueurs effectivement, coquin ? why not ? Ils ont quand même un coté démoniaque qui pourrai coller à ce vice de perversion

Ray : Et je ne serai pas surpris que les diablotins soient incestueux alors, ou n'importe quoi qui réprouve le sens moral ; finalement j'ai du mal à me dire que les diablotins ne sont que les intérimaires du diable et non ses fils, enfants et bébés parce que je ne peux m'empêcher de coller aux diablotins une éducation démoniaque.

Corbeau : Et pourtant c'est le cas, ils ne sont rien de plus, au même titres que les Chérubins du Paradis

Ray : mon dieu tu as raison, les Chérubins ne sont pas les fils du fils du dieu, ni les frères du fils de dieu, Marie n'aurai pas pu accoucher toute cette ribambelle d'angelots et autres chérubins je vois mal comment dieu, son mari, aurait pu laisser tant de chose sortir de son immaculé vagin.

Corbeau : Ravi d'avoir pu éclairer votre lanterne haha, d'ailleurs je vous conseil mon film préféré qui est "Constantine"

Ray : Le film avec un fumeur impénitent ?

Corbeau : Oui, vous avais donc du le voir

Rédigé par Ceci est un blog

Publié dans #Dialogue de sourd

Repost 0
Commenter cet article