Oh, c'est une jolie photo

Publié le 9 Juillet 2015

La beauté d’un corps, la beauté d’une photographie, la beauté d’un instant de sensualité exacerbé se loge toujours dans le grain ; celui de la peau qui s’effleure sous nos caresses maladroite et celui qui distancie la photographie du réel. C’est dans les interstices entre les grains que l’image se crée, c’est là aussi dans l’infra distance de grain à grain que se logent l’éros, le chaos, la vie, le désir et ma pulsion

Il y a dans les images qui réveillent mon désir une infinité de vies, de souvenirs qui me reviennent et qui se logent dans cette photo que je ne connais pas ; voir une photo au hasard d’autre et soudain elle devient le réceptacle de mes pensées et d’un coup la photo devient belle et le corps dans la photo devient désirable parce qu’il est le corps de tant de femmes que j’ai désiré, aimé et baisé dans l’avant ; dans un avant où se mêlent allégrement la nostalgie, le fantasme, le mensonge et la mélancolie que l’on s’offre de soi à soi. Regarder une photo, rechercher une photo, c’est pareil, c’est toujours pareil, c’est pour retrouver nos sensations perdues et inonder l’image trouvée de nos pulsions enfouis ; une éjaculation mentale, interne et silence qui se trahie parfois par un oh, c’est une jolie photo.

Rédigé par Mémoire de joueur

Publié dans #Je est un Blog, #mélancolie, #scopique, #érotisme

Repost 0
Commenter cet article