L'amour comme une envie de pisser

Publié le 21 Mai 2015

Peut-on sauver quelqu'un de l'amour ? On doit le pouvoir, malheureusement je ne suis pas - on - et moi je ne sais pas comment - on - fait pour sauver une personne de l'amour qu'il ou qu'elle éprouve. Pourtant, depuis le phare théorique de ma pensée, je suis convaincu que l’on doit pouvoir sauver quelqu'un de l'amour dans le cas où cette personne est la cible de l’amour d’un autre. Le bon sens et l'esprit libre peuvent toujours être réveillés et convoqués pour battre en brèche l'illusion amoureuse que l'autre offre à l’objet de son désir sentimental. Mais quand c'est en soi que l'amour prend sa source alors nous sommes perdus, toi, moi, nous, l'autre, tout le monde. C'est comme lorsque l’on a la vessie trop pleine depuis longtemps et que l’on lâche quelques gouttes d'urines au fond de nos sous-vêtements alors que l'on lutte pour éviter l'accident honteux. Dès les premières gouttes libérées contre notre volonté le corps et l'esprit souvent cèdent et on se retrouve con et conne debout les joues rougissantes perdue dans une flaque de notre propre urine. Avec l'amour c'est pareil, on peut y résister, longtemps, mais dès que l’on éprouve les premiers symptômes ressentis en soi notre corps et notre esprit cèdent très vite et on se retrouve con dans une flaque d'illusions amoureuses, de souffrances et de bonheurs.

Rédigé par Ceci est un blog

Publié dans #amour, #pipi, #absurde

Repost 0
Commenter cet article