Le mensonge d'un baiser

Publié le 14 Avril 2015

Un baiser ça devrait toujours commencer par deux lèvres qui s'effleurent, deux souffles qui se cherchent et qui soudain s'embrassent, des lèvres qui se soudent et qui laissent les langues dirent dans le silence de leur danse la passion qui grandie, monte et gonfle ses voiles audacieuse, un baiser ça devrait toujours connaître les bouches qui se tordent comme pour s’emboîter, les crocs qui taquinent les chairs tendre en voulant les mordiller, la ronde éphémère d'un désir comme un souffle, une salive qui passe de bouche en bouche quand les mains aveugles s'agrippent dans les cheveux pour faire durer la chose. Dommage que les poupées ne soient pas de chair pour connaître l'ivresse de baisers.

Rédigé par Ceci est un blog

Publié dans #érotisme, #baiser

Repost 0
Commenter cet article