Prose osée et poésie interlope en prose

Publié le 17 Février 2015

J'ai envie de baiser, un corps 

J'ai envie de me faire sucer, encore

Je voudrais que mon sexe devienne raide entre les mains d'une femme et qu'il disparaisse entre les lèvres de sa bouche

J'ai envie d’avoir à mes yeux le regard complice d'une fille qui glisse mon sexe entre ses lèvres avec l'air de connivence que seuls les vrais amants savent s'échanger

J'ai envie de bander pour une elle, de mourir de désir à l'idée de la voir et de pouvoir dire l’avoir mise nue et avoir eu la chance de souiller son corps

J'ai envie d’une joie, la jolie fille joyeuse à l’idée de soutirer à mon sexe son foutre jaillissant

J'ai envie que l'on devine mes secrètes passions, qu'une femme me laisse accéder au spectacle merveilleux qu'elle incarne quand elle pisse

J'ai envie qu'en secret à l'abri d'un recoin une d’entre elles se saisisse de mon sexe pour le remuer, s'amusant du présage qu’elle finira par avaler

J'ai envie de cette fille dont je doute de l'existence, celle qui me désir sans rien espérer de moi

J’ai envie de ne pas mentir et avouer que j’ai cru parfois que cette fille c’était toi et je me suis alors laissé aller à caresser mon sexe, des pensées lubriques parcourant l'idée fugace que tu puisses être un soir maîtresse ou l’amante d'une nuit d'éternité de 2063 heures

Rédigé par Ceci est un blog

Publié dans #poésie, #érotisme, #interlope

Repost 0
Commenter cet article