Je recycle aussi mes internets

Publié le 22 Février 2015

La vie, parler de la vie, y a t-il sujet plus vague, plus imprécis, plus indistinct ?

La vie, au moins une, une vie, parle d'une vie, une seule vie et même ça c'est un sujet très imprécis.

 

Alors qui, alors quoi, la vie dans les humains, la vie dans les choses, parler de la vie comme un biologiste et me résoudre à me limiter à la cellule, aux mitochondries et à l'ADN, la vie sous plaques de verres ? Même pas sûr que cela m'aide à réduire à la vie à un objet distinct et capable d'ancrer une plume littéraire. La vie au mieux est-ce un espace commun, un no man's land permettant d'exprimer différentes formes ; comme un espace non-euclidien pour de la géométrie qui n'en est pas elle non plus, pas très euclidienne non.

 

La vie mon dieu en sujet de thèse, en trésor sur une carte ou 2068 lignes se coupent pour former autant de croix et de fausses pistes pour toi, pour moi. La vie en un mot que je ne détiens pas.

 

La vérité voudrait que je dise que la vie c'est le sexe même si la réciproque n'est pas toujours vraie, parce que la vie sans la sexualité pour reproduire les êtres ça ne serait pas la vie, pas tout à fait la vie, mais si la vie est le sexe c'est que le sexe est liberté et la vie devrait être elle aussi libérée. C'est le sens de la vie que le va et vient d'une langue sur un corps désiré, c'est la pulsion des chairs qui nous évite de rester des êtres éthérés sans substance comme sans vie.

 

La vie, en parler, la vie en l'inventer, la vie comme lieu commun parce que la réalité de cette question qui est une injonction c'est de faire de la vie le plus éculé des lieux communs. On ne devrait pas parler de la vie, ou alors ivre mort, à s'en foutre des conneries dans le corps et à déblatérer des merdes plus grandes que nos colons. La vie ce n'est pas un thème, pas un sujet, ce n'est pas même pas un choix, la vie est la vie, la condition nécessaire à l'élaboration de tout le reste, la vue dans la fenêtre et même les piles de ma télécommande, la vie c'est la vie, comme l'univers est l'univers et disserter autour c'est de faire de la science-fiction.

 

Certes j'aime la science-fiction, mais aussi la vie.

Rédigé par Ceci est un blog

Publié dans #recyclage

Repost 0
Commenter cet article