Sous l'ombre d'une arme

Publié le par Ceci est un blog

De la peur en demeure et un petit peu sous les ongles ; sous l’ombre d’une menace, l’homme, toujours homme et parfois mâle, est prit sous le feu croisé de deux instants, la peur et la défiance, le bluff et la raison. Que faire ; être un homme, un mâle alpha ou bien courber l’échine sous la ligne de flottaison de la loi et rentrer dans le rang. Deux choses, une menace et deux possibilités ; rire ou rire jaune. C’est le tour de force des simples d’esprit, des sangs chauds et  cons. C’est comme ça que le con, confronte l’autre a ses richesses ou à ses forces parce que devant la menace c’est en puisant dans ses richesses que l’individus se transcende. Ce qui est drôle et ironique dans la situation, c’est que le con ne connaît rien à la transcendance, aux armes, à la haine et à la violence oui, mais pas à ce qui permet de se transcender. C’est certainement pour cela que le con se complaît et stagne dans son marasme alors que le reste du monde cherche à s’extirper de sa classe. C’est comme cela que l’on confronte la menace énoncée le jour 1909 de l’activité de ce blog avec le monde en reste à l’extérieur. Seul contre lui, seul contre tous, contre tout cela que faire ? La parole comme une preuve, l’homme doit toujours pouvoir dresser le bouclier de la loi au-dessus de lui. Sinon il reste le cinéma.

Publié dans Je est un Blog

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article