1786 ème jour d'écriture : Dialogue de sourd

Publié le par Ceci est un blog

- Dis ?

- Oui Poubelle qu'est ce qu'il mange grosse langue touffue ?

- Tu l'as vu son gros œil à luire ?

- Quoi ? À qui ça ?

- L'autre, là, tu sais, celui d'avec qu'un pied à son cil ? Et bien qu'il est sûr qu'il a un gros oeil, je l'ai mangé par le mien alors sûr que ça je m'y entend sur le sujet.

- Toi ? Plus l'haut qu'avec ton béret de marin tu dis que tu l'as mélangé de l'oeil dans le tient et qu'il était gros ? Comme ça ? Comme celui du Barnabé ?

- Merde oui ma grandiloquente ?

- Dis-moi pas aussi que tu lui voyais son hypoténuse ?

- Bien si, pour sûr ! Et même le carré évanescent tu sais.

- Table rase et petite culotte, Dieu même lui y il dit rien des mètres carrés sous le double jean du peintre nègre dans le bâtiment.

- Rire pas moi, lui aussi il dit cela ?

- Moi non je ne dis pas cela, je te le dis à lui, que sous son gros oeil il à l'hypoténuse évanescent. Et si t'y crois pas, va donc sous les oliviers orange nuit, bleu comme le mouchoir et tu verras que ainsi mieux.

- Arrêtes d'y jouer de l'ocarina à deux trous.

- Si toi t'es pas une vierge à deux vies alors toutes le sont.

- Tout de là tu me dis des grands mots, mais alors que tout ça rien ne dit moi je pas.

- Toi je pas ?

- N'est pas ?

- Oui-je bien ce que j'entends ?

- La ruelle est pleine. Garde ton sac dans l'endive et sort du tabac.

- Bien oui, bien oui, informelle comme la grande ourse du zoo.

- Ah oui, toi aussi tu l'as remarqué ?

- Oui deux fois au fer rouge et au vert de gris.

- Merci

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article